Exterminateur de guêpe à Repentigny, Laval, etc.

La guêpe, qui est-elle ?

Dans le lexique scientifique, le nom «guêpe» fait référence à plusieurs catégories d’insectes, porteurs d’un dard et vêtus de rayures jaunes et noires, tels que les frelons, abeilles et bourdons.

Bien qu’il s’agisse d’un terme générique, la guêpe désigne dans le langage collectif un insecte appartenant à l’espèce « vespula », membre de la famille des hyménoptères apocrites. Ordinairement, elle est connue sous l’appellation de « guêpe commune ».

La reine guêpe n’est pas chasseuse

La reine guêpe ne chasse pas, c’est là son moindre défaut. Elle ne se consacre qu’à la ponte. Bien distincte par sa taille supérieure, la reine, au printemps, part à la recherche d’une nouvelle colonie et d’un endroit qui lui semble approprié pour bâtir son nid.

C’est une guêpe fondatrice. Elle utilise ses mandibules pour extraire la fibre morte de plantes et bois secs, puis utilise cette substance mâchée comme ciment pour construire son nid, alvéole par alvéole, avant d’y pondre ses œufs fécondés et couvés tout l’hiver.

Des questions?

Je réponds à vos questions!

Merci pour votre message. Il a été envoyé.
Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.

Comment reconnaître la guêpe?

La guêpe commune est pourvue d’ailes translucides, d’un abdomen bien marqué, ainsi que d’une robe rayée jaune et noire.

Elle se distingue du frelon par sa taille plus modeste, allant d’un à deux centimètres.

Contrairement à l’abeille, la guêpe est très peu fournie en poils et arbore une allure « élancée ». Elle peut également piquer à plusieurs reprises, sans que cela ne lui coûte la vie.

En effet, chez certaines guêpes, le dard n’est pas seulement un outil de défense, mais également un outil de chasse. Il lui permet d’empoisonner un insecte capturé, afin d’en venir à bout.

Guêpe solitaire et guêpe sociale

La guêpe pompile, un peu différente de ses congénères, se distingue par son apparence particulière. Elle est de couleur noire et parée d’une paire d’ailes rouges.
Elle appartient au groupe des guêpes solitaires.

Ces chasseuses redoutables, toutes femelles, elles sont indépendantes les unes des autres. Cela ne signifie pas qu’elles sont moins dangereuses que leurs consœurs, les guêpes sociales. Au contraire, leurs piqûres sont à redouter, car elles sont bien plus douloureuses et nocives que les piqûres des guêpes communes.

La guêpe commune, quant à elle, est une guêpe sociale. Cela signifie qu’elle ne vit qu’en colonie, dans un nid que la reine commence à construire dès le printemps. C’est une guêpe qui fonctionne en société, au sein de laquelle elle tient un rôle bien établi et cela, sous l’autorité de sa reine.

Les guêpes, oui, mais pas chez vous!

Si dans la nature les guêpes et leurs nids ne sont pas une contrainte pour l’humain, près d’une habitation ça peut le devenir. Les nids peuvent croître et atteindre la taille d’un gros melon, ce qui nécessite bien souvent l’intervention d’un exterminateur professionnel de guêpes.

La guêpe, comme l’Homme, est omnivore

Les larves qui s’épanouissent au cœur du nid sont carnivores, car ce sont les protéines qui contribuent à leur bon développement.
En conséquence, les guêpes adultes, redoutables prédatrices, sont chargées de nourrir les dernières nées des proies qu’elles ont chassées.
Les guêpes ont un rôle important dans la nature, car elles permettent de réguler les populations d’insectes, comme les chenilles ou encore les mouches.

Néanmoins, cela ne les autorise pas à élire domicile chez vous.

Comment chasse la guêpe?

À l’aide de son dard venimeux, la guêpe empoisonne sa prise, avant de la découper de ses mandibules tranchantes et de l’ingurgiter. Une fois revenue vers le nid, la guêpe régurgite essentiellement les muscles des insectes préalablement ingérés, afin de nourrir les larves.

Quand les guêpes s’invitent à vos tables

Les guêpes adultes se nourrissent avant tout du sucre qu’elles puisent dans les sécrétions produites par leurs larves. Lorsque les larves achèvent leur croissance, elles oublient les protéines carnées et si elles ne disposent pas d’autres larves pour les sustenter, elles cherchent le sucre ailleurs, dans des fruits macérés ou bien souvent sur les terrasses en été, dans vos boissons fruitées. Elles virevoltent autour de vos repas et pour peu que vous vous agaciez, vous êtes piqués.

Nos exterminateurs de guêpes se déplacent…

Lanaudière

Rive-Nord de Montréal

  • Laurentides

  • Mirabel

  • Deux-Montagnes

  • Oka

  • Saint-Eustache

  • Pointe-Calumet

  • Blainville

  • Boisbriand

  • Bois-des-Filion

  • Lorraine

  • Rosemère

  • Ste-Anne-des-Plaines

  • Sainte-Thérèse

  • Ste-Marthe-sur-le-Lac

  • Etc.

Laval

  • Auteuil

  • Chomedey

  • Duvernay

  • Fabreville

  • Îles-Laval

  • Laval-des-Rapides

  • Laval-sur-le-Lac

  • Laval-Ouest

  • Pont-Viau

  • Sainte-Rose

  • Sainte-Dorothée

  • Saint-François

  • Saint-Vincent-de-Paul

  • Vimont

  • Etc.

La guêpe, cette colocataire gênante

Une cabane, une gouttière, le coin d’un mur, un garage ou une cheminée, les guêpes ne manquent pas de toupet pour s’installer où bon leur plaît.

Si les nids ne sont au départ pas plus gros qu’une mandarine, ils peuvent cependant s’étoffer et atteindre les 30 centimètres de diamètre si aucune intervention humaine n’est envisagée. Sans compter que les guêpes ont un véritable talent pour faire leur nid dans des endroits discrets et difficiles d’accès.

Les semaines passent et vous voilà avec un nid aux proportions démesurées. En bref, les guêpes vivent chez vous, sans payer le loyer.

Pourquoi tant de nids de guêpes?

Un hiver humide et un printemps doux donnent souvent lieu à des invasions de guêpes chez les particuliers, qui, désespérés, peinent à s’en défaire.
Malheureusement, ces conditions ne sont pas seules responsables de la multiplication des nids. L’extermination de guêpes est très couramment demandée, et ce, chaque année.

Les guêpes, notamment germaniques, ont su s’adapter aux environnements urbains, tirant profit de tous les coins et recoins des habitations pour y établir leurs colonies.

Si les produits du supermarché peuvent aider à éliminer quelques guêpes errantes, ils sont inefficaces face à des guêpes bien installées. Il est alors judicieux de songer à l’extermination de guêpes, réalisée par un professionnel aguerri, qui saura vous conseiller et vous en débarrasser en toute sécurité.

À quoi ressemble un nid de guêpes?

S’il est construit en hauteur, le nid de guêpes présente une apparence sphérique et une couleur grisâtre. Les couches externes du nid forment un isolant qui dissimule les alvéoles porteuses de larves qui se trouvent en son cœur. C’est ici que siège la reine, une fois sa tâche de ponte effectuée et une fois la colonie rassemblée.

Le nid peut se loger dans vos combles, vos lucarnes ou encore, votre boîtier de volet roulant.

Il arrive bien souvent aux guêpes, particulièrement aux guêpes germaniques, de bâtir leur nid en terre, dans vos jardins par exemple.
Dans ce cas-là, le nid est quasi-invisible, puisqu’il se trouve sous vos pieds. Seul un trou discret permet de le repérer. C’est un danger conséquent à ne pas ignorer: les risques de piqûres sont décuplés.

Attention aux enfants qui jouent en extérieur et aux animaux domestiques qui batifolent dans l’herbe !

Si les plus petits nids n’accueillent que quelques dizaines ou centaines de guêpes, un nid plus conséquent peut contenir jusqu’à 5000 de ces insectes.

À éviter

Vous revenez de vacances et découvrez chez vous un nid bien établi.

S’il peut sembler tentant de se débarrasser d’un nid de guêpes par ses propres moyens, il est bien plus avisé de solliciter l’aide d’un exterminateur professionnel de guêpes.

Si le nid se trouve en hauteur, abstenez-vous de grimper sur une échelle pour tenter de l’atteindre et de le déloger de son emplacement. Outre une chute potentielle, vous risquez également de nombreuses piqûres. Le feu est également proscrit, n’enflammez jamais un nid !

Ne pulvérisez pas de produit insecticide à même le nid. N’oubliez pas que les guêpes sont susceptibles, comme elles sont chez elles et si elles se sentent menacées, de passer à l’attaque sans hésiter. De plus, vos vêtements ne suffisent pas à vous protéger de leurs assauts répétés.

Concernant les nids en terre, ne tentez pas de noyer leurs occupantes, cela ne les éliminera pas. Pire, elles s’échapperont du nid par dizaines et vous feront payer votre affront. Ces guêpes-là sont particulièrement farouches et agressives et sont responsables des piqûres les plus violentes.

Que faire en cas de piqûre ?

Les accidents, ça arrive. Si malgré les précautions prises, vous ou un membre de votre famille êtes piqué, il existe quelques bons réflexes à adopter.

Veillez à bien identifier la piqûre

Si vous remarquez la présence d’un dard dans la peau, il s’agit d’une piqûre d’abeille. Il faut donc retirer le dard en toute sécurité. N’utilisez pas de pince à épiler pour l’extraire, vous risqueriez percer la poche à venin et aggraver la situation. Privilégiez le bord d’un couteau ou votre ongle afin de le retirer délicatement.

Si la piqûre vient d’une guêpe ou d’un frelon, vous pouvez désinfecter la zone piquée à l’aide d’un produit antiseptique.

La piqûre est à surveiller de près, car des réactions allergiques peuvent être observées.
Si dans la majorité des cas, la piqûre de guêpe reste relativement bénigne (douleurs et démangeaisons qui disparaissent au bout de quelques jours), certains individus peuvent développer de véritables œdèmes.
Dans ce cas, le risque de complications n’est pas à négliger.

Les signes qui doivent alerter

  • Fièvre et nausées
  • Gonflement des muqueuses et réactions cutanées étendues
  • Malaises
  • Difficultés respiratoires

N’hésitez pas à solliciter une assistance médicale, si la situation vous semble préoccupante.

Misez sur la sécurité

Oubliez les produits vendus en grande surface. Ils représente une perte de temps, d’argent et ils pourraient vous mettre en danger.
Imaginez-vous face à un nuage de guêpes en colère!

Le moment est venu de riposter. Les guêpes sont devenues une contrainte pour tous les membres de la famille, qui vivent désormais sous le joug tyrannique d’une colonie qui s’est imposée sans préavis. N’oubliez pas qu’un nid non pris en charge grossit à grande vitesse.

Agir rapidement est le plus sage des recours. Optez pour une extermination de guêpes en bonne et due forme.

Que faire en attendant l’intervention de l’exterminateur de guêpes?

Si vous avez des enfants, veillez à ce qu’ils ne s’approchent pas de la zone occupée par les guêpes.

Sécurisez le périmètre

Vos animaux de compagnie doivent absolument être tenus à l’écart des nids, car ils sont bien plus sensibles aux piqûres que leurs maîtres.

Mention spéciale aux chats qui s’amusent de tout ce qui bouge. Tous ces volatiles agités exacerbent leur instinct de chasseur et ils risquent la piqûre à tout instant. Épargnez-leur des complications.

L’intervention de l’exterminateur de guêpes

L’exterminateur de guêpes revêt sa combinaison étanche. Ainsi équipé, aucune guêpe ne peut se glisser dans les vêtements pour le piquer. Spécialement conçue pour dévier le dard des guêpes, cette combinaison permet au professionnel d’intervenir en sécurité.

Expert dans le traitement des nuisibles, le savoir-faire de l’exterminateur de guêpes lui permet d’atteindre les nids dans les endroits compliqués d’accès et de vous en débarrasser. Ne craignez plus un potentiel retour des guêpes !

Le professionnel repère le nid, les points d’entrée et de sortie, puis traite celui-ci à l’aide d’un insecticide approprié. Une canule et insérée dans le nid, permettant d’y répandre le produit.

Les guêpes sortent du nid. Mourantes, elles s’agitent, attaquent et tentent de piquer l’intrus qui détruit leur demeure.

Les adieux à la reine

Il est rare que toutes les guêpes se trouvent au nid en même temps. Bon nombre d’entre elles en sortent pour se nourrir ou chasser. Point d’inquiétude, les guêpes reviennent toujours vers leur nid. D’ailleurs, vous avez probablement été témoin de leurs allées et venues. De retour dans leur nid, le produit répandu empoisonne les guêpes, qui périssent comme leurs congénères.

La reine, responsable de sa colonie est une des premières à mourir puisqu’elle ne quitte que très rarement le nid. Sans reine, plus de colonie.

Désormais débarrassé de ces envahissantes guêpes, vous retrouvez calme et serein. Libre à vous de circuler dans votre environnement… en toute sécurité!