Exterminateur de coquerelle à Repentigny, Laval, etc.

Exterminer efficacement les cafards: comment s’y prendre?

Dégoûtantes, répugnantes et par dessus le marché difficiles à éliminer, les blattes, plus communément appelées coquerelles, peuvent devenir un véritable cauchemar dans les foyers.

Résistantes, elles vivent sur terre depuis des millénaires. Elles ont même survécu à la période glaciaire des dinosaures. Elles surgissent en masse, des moindres recoins de votre maison. On les retrouve dans la salle de bain, dans les canalisations, dans la cuisine, dans les endroits les plus humides et sombres.

Elles se nourrissent de matières organiques, bavant et libérant des excréments qui peuvent s’avérer dangereux pour l’être humain. Pour vous débarrasser de ces bestioles nuisibles, il faut une action rapide et un nettoyage approfondi de votre maison, dès les premiers signes de leur apparition.

L’aide d’un exterminateur professionnel peut être requise. Nous vous présentons quelques clarifications sur l’apparition de ces bestioles dans vos foyers et quelques astuces pour parvenir à les éliminer.

Des questions?

Je réponds à vos questions!

Merci pour votre message. Il a été envoyé.
Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.

Exterminateur de cafards ou coquerelles

Le terme «cafard» regroupe l’ensemble des blattes. En général on distingue trois espèces de ces insectes qui hantent les foyers.

La blatte américaine

Exterminateur de coquerelleDe son nom scientifique Periplaneta americana, cette bestiole est reconnaissable grâce à sa tache claire centrée dans le dos. C’est l’une des plus grosses coquerelles qui infeste les bâtiments commerciaux et les maisons.

Ses déplacements se font essentiellement à même le sol, mais elle peut voler sur de courtes distances et supporte de très hautes températures. Elle est de couleur rouge brun luisant et mesure environ 35 à 40 mm de long. Chez les mâles de cette espèce, les ailes sont plus longues que le corps, alors qu’elles dépassent à peine l’abdomen chez les femelles.

Également appelée parasite du palmier, la Periplaneta americana vit dans les arbres. Les zones sombres, calmes et humides sont ses repaires de prédilection. On la rencontre dans les salles de bains, sous les planchers, dans les cuisines, dans les sous-sols et dans les vides sous toits.

La blatte germanique

La Blattella germanica est répandue à l’échelle mondiale. Elle se distingue facilement grâce à sa couleur brune ou jaune paille et à ses deux lignes foncées longitudinales plantées sur son prothorax. À l’âge adulte, elle mesure entre 12 et 15 mm de long. Elle préfère vivre à l’intérieur des bâtiments commerciaux et des maisons, où elle se retrouve dans les lieux humides ou mouillés à la recherche de matières organiques, dans les salles de bains et les cuisines. Sans relâche, elle fouille chaque recoin de votre maison, elle arpente les murs, scrute le sol, grimpe et explore sans limite.

La blatte rayée

Scientifiquement nommée la Supella longipalpa, cette espèce de coquerelle fait partie des plus petites. Elle mesure entre 10 et 15 mm de long et se distingue de sa cousine germanique par des rayures jaunes et marrons sur son abdomen qui, d’ailleurs, justifient son nom. Elle se déplace principalement sur le sol, mais peut voler à des températures très élevées.Extermination de cafard ou coquerelle

La Supella longipalpa adore les environnements humides et chauds, ce qui la mène à occuper l’extérieur et l’intérieur de moteurs d’appareils, les greniers, les plafonds, les bâtiments chauffés, etc. Particulièrement attirées par les matériaux à haute concentration en amidon, ces bestioles opportunistes sont très allègres la nuit. Également moins lucifuge que sa cousine germanique, la Supella longipalpa peut se déplacer activement dans la journée. Elle s’adapte facilement aux milieux secs, et on la retrouve, en absence d’eau, dans les lavabos, les bureaux, les chambres et pièces de séjour, ainsi que sur les murs, derrière les tableaux, dans les armoires, etc. Elle peut s’attaquer à la colle des papiers peints et aux livres.

La Blatta orientalis

De couleur noir ou brun-foncé, la Blatta orientalis mesure entre 20 et 25 mm de long. Elle se caractérise par des ailes courtes et sous-développées chez la femelle, mais recouvrant les trois quart de l’abdomen chez le mâle. Elle court beaucoup plus qu’elle ne vole.

Les Blatta orientalis vivent dans les environnements naturels. Leurs habitats de prédilection sont les zones humides et fraîches telles que les ouvertures et les évacuations sous les porches, les sous-sols, les égouts, les vides sanitaires etc. Par ailleurs, ces bestioles sont particulièrement attirées par la putréfaction et les détritus. Pour cela, on les retrouve le plus souvent sur les tas de feuilles et sur les décharges. Elles sont également très friandes d’amidon et se retrouvent sans cesse dans les habitations à la recherche de la nourriture.

Les causes de l’infestation de cafards

Les coquerelles n’apparaissent pas par hasard dans votre maison. Comparable à une infestation de punaises de lit, l’apparition de ces bestioles provient d’une source bien précise. Elle n’est pas toujours liée à un manque d’hygiène, contrairement aux idées préconçues. Les sources d’infestation sont diverses. Ce sont généralement:

Les voyages

Après un séjour chez un parent ou ami ayant des nuisibles chez lui, il est tout à fait possible que vous rameniez un ou deux spécimens chez vous. Grâce à sa petite taille, l’insecte peut s’introduire subrepticement dans votre bagage durant le séjour. Une fois ramené à la maison, l’insecte sort de vos bagages pour s’infiltrer dans un coin sombre de la maison.

L’achat d’électroménager ou de meubles

La plupart des appareils électroménagers arrivent dans des containers par cargo. Et ceux-ci sont le plus souvent infestés d’insectes. Ainsi, lorsque vous recevez chez vous vos meules ou électroménagers, les bestioles sortent et partent à l’assaut de votre maison.Coquerelle dans la maison ou condo

De même, à l’achat d’un meuble infesté, les bestioles vont certainement coloniser votre maison. Si vous êtes un fan de shopping, certains articles peuvent constituer une véritable source de propagation de ces insectes, puisque avant de vous parvenir, le produit est généralement stocké dans un entrepôt ou un placard sombre. Ainsi, quelques colis ou carton qui vous sont expédiés peuvent renfermer quelques nymphes ou coquerelles adultes. Par prudence, il faut donc opter pour l’achat d’articles neufs.

L’insalubrité

C’est l’un des facteurs majeurs pouvant favoriser l’arrivée de ces insectes. La présence de carcasses en putréfaction ou de détritus d’aliments est propice à leur reproduction et prolifération. Bien entendu cela n’exclut pas la présence des coquerelles dans des habitations bien rangées et propres.

La présence de coquerelles chez le voisin

En effet, il est difficile de ne pas être visité par quelques insectes lorsque le voisin d’à côté ou de dessus en abrite une population. Dès le moment où le voisin est envahi, ces bestioles se feront naturellement un plaisir de vous envahir à votre tour, en passant par les vides ordures, les gaines techniques, les fissures, les dessous des portes ou des fenêtres, etc.

Nos exterminateurs de coquerelles se déplacent…

Lanaudière

Rive-Nord de Montréal

  • Laurentides

  • Mirabel

  • Deux-Montagnes

  • Oka

  • Saint-Eustache

  • Pointe-Calumet

  • Blainville

  • Boisbriand

  • Bois-des-Filion

  • Lorraine

  • Rosemère

  • Ste-Anne-des-Plaines

  • Sainte-Thérèse

  • Ste-Marthe-sur-le-Lac

  • Etc.

Laval

  • Auteuil

  • Chomedey

  • Duvernay

  • Fabreville

  • Îles-Laval

  • Laval-des-Rapides

  • Laval-sur-le-Lac

  • Laval-Ouest

  • Pont-Viau

  • Sainte-Rose

  • Sainte-Dorothée

  • Saint-François

  • Saint-Vincent-de-Paul

  • Vimont

  • Etc.

Les signes de la présence des cafards dans votre maison

Ces bestioles sont très habiles; ce sont des championnes du cache-cache. Elles demeurent généralement dans leur cachette toute la journée et ne s’activent qu’à la tombée de la nuit. Ce mode de vie, plutôt discret, leur permet de passer parfois de long moment dans votre maison, sans que vous ne vous aperceviez de leur présence. Cependant, il existe quelques signes et caractéristiques certaines, qui confirment la présence de ces bestioles dans votre maison.Exterminateur de coquerelles et cafards nuisibles

Les traces d’excréments

Puisqu’ils se nourrissent beaucoup, ces insectes laissent également derrière eux leurs déjections. Celles-ci ressemblent à des restes de café moulu et ont une longueur d’un millimètre.

Elles peuvent présenter une forme quelque peu allongée sur les surfaces verticales et les murs. Ces traces se retrouvent le plus souvent proches des cachettes préférées des insectes.

Des cafards nuisibles morts ou vifs

Il n’est pas rare de rencontrer, après avoir allumé la lumière, au milieu de la nuit, un attroupement de ces bestioles dans la cuisine, qui se dispersent aussitôt.

Le pire scénario, serait celui où vous en découvriez durant la journée. Cela pourrait être le signe qu’une véritable population de ces bestioles a déjà envahi votre habitation.

Lorsque vous faites ce genre de rencontre désagréable, il est conseillé d’agir sans tarder, car une coquerelle visible en pleine journée en cache certainement des centaines.

Des dégâts alimentaires

Soyez attentifs aux signes de détérioration inhabituelle sur vos emballages alimentaires. Les emballages ne sont pas généralement une barrière infranchissables pour ces insectes quand il s’agit de créer un accès à l’aliment. Leur forte mâchoire vient aisément à bout des plastiques, des cartons et des papiers. Si vous appercevez des traces sur vos aliments, il est probable que vous soyez infestés. Les coquerelles raffolent des saveurs sucrées, des consistances molles, des fruits et des aliments en phase de pourriture.

Des poches d’oeufs ou des cocons

Au cours de leur développement, ces insectes passent par plusieurs mues.Ils produisent des poches qui renferment leurs oeufs. Ils se débarrassent de leur vieille peau dont l’aspect est celui d’une capsule transparente. Si vous retrouvez ces poches ou des coquilles de larves dans votre habitation, cela est le signe d’une infestation. Avec ou sans oeufs, ces poches se retrouvent souvent à proximité de leur cachette.Coquerelle et mauvaise odeur

Les mauvaises odeurs

En raison des phéromones qu’ils dégagent pour leurs besoins de reproduction, de reconnaissance et de communication, la présence de ces insectes peut être accompagnée par une odeur nauséabonde et persistante de renfermé, qui peut augmenter selon l’ampleur de l’infestation et contaminer les objets avec lesquels ils sont entrées en contact.

Les risques liés à une infestation de coquerelles

La cohabitation avec des bestioles aussi sales peut s’avérer très nuisible pour l’être humain. Tout d’abord, les coquerelles souillent, de par leur seule présence et leurs déjections, votre espace de travail, votre cuisine, vos appareils électroménagers, votre vaisselle, vos denrées alimentaires, les espaces autour du lave-vaisselle et du four.

Ensuite, leur salive, leurs mues et leurs excréments peuvent déclencher chez l’homme de graves irritations, des allergies, de l’asthme, de l’eczéma. Enfin, les effets psychologiques sont non négligeables, comme le stress, la peur et les inquiétudes par rapport à la santé des membres de la famille. Les coquerelles sont capables de transmettre à l’humain une variété de maladies telles que: le gastro-entérite, les infections fongiques, les maladies parasitaires, les hépatites, la tuberculose, la fièvre typhoïde, la dysenterie, la salmonellose, etc.

Outre les dangers sanitaires, une infestation de ces insectes peut entraîner des pertes économiques importantes. C’est le cas lorsque vous êtes obligés de jeter tout votre stock de nourriture et de vous approvisionner à nouveau suite à une infestation de ces bestioles dégoûtantes. De même, des supermarchés et entreprises agroalimentaires pourraient se voir contraints de se débarrasser d’un stock important de denrées suite à une invasion de ces bestioles.

Mesures de prévention

Pour une extermination de coquerelles efficace ou pour éviter que ces insectes ne parviennent à envahir votre maison, il est indispensable que vous preniez des mesures conséquentes.

• Veiller sur l’hygiène

Il s’agit par exemple de garder hermétiquement fermées les aliments dans des boîtes, d’éviter de laisser traîner des aliments (eau, nourriture, etc) renversés, d’effectuer un nettoyage régulier de sa cuisine (nettoyer la hotte de la cuisine, les appareils électroménagers, etc), d’éviter de laisser traîner de la vaisselle, de toujours emballer les restes de nourriture dans un sac en plastique avant de les jeter dans le vide-ordure afin de ne rien laisser filtrer, de passer l’aspirateur de façon régulière, de lutter contre la moisissure et l’humidité, de mettre un bout de papier imprégné d’huile essentielle d’eucalyptus afin de les empêcher de trouver refuge dans vos placards, etc.Extemirnateur Sambug - Coquerelle et blette

• Adopter des méthodes naturelles

Il existe des moyens naturels pour l’extermination de coquerelles. Il est, par exemple possible de fabriquer soi-même des pièges à l’aide de boîtes de conserve dont l’intérieur serait enduit de vaseline, tout en plaçant à l’intérieur de la boite, des aliments susceptibles d’attirer les insectes. Ensuite, il faut boucher les fissures dans les sols ou dans les murs, penser également aux dessous de lavabos et de la baignoire, aux fenêtres et aux plinthes.

Essayez d’autres solutions naturelles d’extermination de coquerelles tout aussi efficaces telles que déposer du bicarbonate de soude sur les chemins de leur passage. Cela a pour effet de les déshydrater. L’odeur de vinaigre blanc est un bon dissuasif pour les insectes. Il faut en pulvériser régulièrement dans les recoins de votre maison.

Vous pouvez tenir les insectes éloignés de la nourriture de vos animaux en plaçant leur gamelle dans un bac contenant de l’eau savonneuse. Débarrassez-vous du sac de votre aspirateur après chaque usage afin de ne pas garder des oeufs dans votre habitation.

• Utiliser des exterminateurs de coquerelle au besoin

Il existe une variété de pesticides très efficaces pour éliminer ces insectes. Les exterminateurs de coquerelles ou pesticides à base de diatomées, par exemple, ne sont pas toxiques. Le traitement à base de ce genre de pesticides donne des résultats très satisfaisants au bout d’une semaine. On voit les bestioles sortir en masse de leur cachette agonisant et mourant.

L’acide borique est également un exterminateur de coquerelles puissant. Il vous faut seulement diluer 100 millilitres de cet acide dans 1litre d’eau. Avec ce nettoyage, les envahisseurs devraient déserter votre maison pour un bon moment.